la Nécropole rocheuse de Pantalica

Le site est composé de deux éléments séparés contenant des vestiges exceptionnels remontant aux époques grecque et romaine: la Nécropole de Pantalica compte plus de 5 000 tombes taillées dans la roche près de carrières à ciel ouvert et datant pour l’essentiel de la période comprise entre le XIIIe et le VIIe siècle av. J.-C. On y trouve également des vestiges de l’époque byzantine, en particulier les fondations de l’« Anaktoron » (palais du Prince). L’autre partie du site, l’ancienne Syracuse, inclut le noyau de la première fondation, au VIIIe siècle av. J.-C., avec l’arrivée des premiers colons grecs de Corinthe : Ortygia. Le site de cette ville contient des vestiges tels que le temple d’Athéna (Ve siècle av. J.-C., plus tard transformé en cathédrale), un théâtre grec, un amphithéâtre romain, un fort et encore bien d’autres trésors architecturaux. La Syracuse historique offre un témoignage unique du développement de la civilisation méditerranéenne sur trois millénaires.

La Nécropole de Pantalica comprend plus de 5000 tombes taillées dans le rocher, avoisinant des carrières à ciel ouvert du type « latomies ». Il y persiste également des vestiges dépoque byzantine et, surtout, les fondations de l«Anaktoron » ou « Palais du Prince ».Pour l'essentiel, les tombes remontent à la période qui sétend du XIIIe au VIIe siècle avant C. Superficie de la zone : 205,86 ha Zone tampon : 3 699,70 ha

Description: Située au bord de la Méditerranée, au Sud-Est de la Sicile,jouissant depuis toujours d’un climat favorable et d'un relief peu mouvementé, la zone des monuments et sites archéologiques proposés pour l’inscription sur la liste du patrimoine mondial a connu l’occupation humaine depuis la Protohistoire.

La Nécropole de Pantalica s'étend dans la région de Sortins, sur près de 1 200 m du Nord au Sud et 500 m dEst en Ouest. Dans le relief accidenté (cavernes et précipices) et un environnement naturel dune grande beauté, environ 5000 tombes sont visibles, le plus souvent taillées à pic dans le rocher.

Elles se repartissent en cinq ensembles :

  • - la nécropole du Nord-Ouest, avec environ 600 tombes, aménagées en groupe de 5 ; - la nécropole du Nord, avec environ 1 500 tombes : cest la plus vaste et la plus spectaculaire (date : 1 200 -1 100 avant J.-C.) ;
  • - la nécropole du Sud, entre les deux précédentes et datant de la même période ;
  • - la nécropole du Filipporto, avec environ 500 tombes et la Nécropole Cavetta, avec 300 tombes environ (ce dernier ensemble date des IX VIIIe siècle avant J.-

Les recherches archéologiques ont permis de dégager, dans cette zone, les vestiges d'un habitat de l'époque de la colonisation grecque, où lon a reconnu des matériaux dorigine mycénienne ainsi que des structures monumentales qui permettent didentifier l'« Anaktoron »ou « Palais du Prince ».

De même, on a pu reconnaître une période de réoccupation du site aux IX Xe siècle : la zone a servi, en effet, pour ladéfense contre les invasions de la Sicile par les armées arabes.